Le mot #62 : Fauve

André Derain, Le Phare de Collioure, 1905

« Quel beau fauve ! » pourraient s’écrier certains enfants au zoo, des amateurs d’art moderne ou encore des peintres à la recherche d’une couleur…

Vous l’avez deviné, « fauve » est polysémique. A première lecture, on pense d’abord au nom commun désignant des animaux sauvages. Mais le mot se décline également en adjectif pour qualifier une odeur forte, une couleur jaune-roux, ou même une personne difficile à affronter. Il trouve ses origines du latin « falvus » (qui donna en germain « falwa »), caractérisant une couleur brune.

Lion_noah-grezlak-66413

Mais ce petit mot donne également naissance au premier mouvement d’avant-garde du XXe siècle. Henri Matisse, Maurice Vlaminck et André Derain expérimentent la couleur sur des tableaux très novateurs. En 1905, ils exposent leurs oeuvres au Salon d’Automne. Mais le public ne salue pas leurs audaces et un critique d’art, Louis Vauxcelles les qualifie de « fauves » en comparaison à la sculpture classique présentée à leurs côtés. Le nom du mouvement est né. On leur reproche avant tout leur couleur, contre nature, violente, à l’image des animaux. A ce sujet, Matisse s’exprime plus tard: « J’ai un grand amour pour la couleur pure, claire, éclatante, et je suis toujours surpris de voir de belles couleurs salies et ternies sans nécessité. » (« Henri Matisse on modernism and tradition », The Studio, IX, n°50, mai 1935, retraduit de l’anglais. In Écrits et propos sur l’Art).

Matisse Femme Au Chapeau

Le nom et l’adjectif ne se limitent pas à l’art puisque « fauve » inspire également de nombreuses marques, trente-six d’entre elles en France. Peugeot, mais aussi L’Oréal ou encore une agence de communication l’utilisent, le plus souvent sous forme de locution avec un autre mot. Même le domaine musical n’est pas en reste, puisqu’un groupe et une boite de nuit portent ce nom.

Crédits photos :

André Derain, Le Phare de Collioure, 1905, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.
biblio.wiki/wiki/Andr%C3%A9_Derain

unsplash.com

Henri Matisse, Femme au chapeau, 1905, San Francisco, Museum of Modern Art.
biblio.wiki/wiki/Henri_Matisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *