Dove sous toutes ses formes

Dove-Real-Beauty-Campaign

Dove se fait le porte-parole des femmes et de leurs beautés multiples loin des stéréotypes. Cet angle de communication cher à la marque se traduit cette fois dans ses packagings. L’agence Ogilvy UK a imaginé une déclinaison de son gel douche en édition limitée. Sa particularité ?! il n’a pas une seule forme, mais un packaging en différents formats. Le message est clair, aucune femme n’a le même corps, et c’est ce qui fait toute sa beauté. Il s’agit d’une manière judicieuse de lutter avec subtilité contre les clichés de l’esthétisme féminin.

o-DOVE-facebook

La campagne #Speakbeautiful

Ce n’est pas la première fois que Dove frappe fort et dénonce le body shaming. Ce phénomène proliférant sur les réseaux sociaux consiste à humilier d’autres internautes par des critiques virulentes sur le physique. Dove avait mené une enquête qui révélait que 5 millions de tweets désobligeants de ce type étaient publiés sur Twitter en 2014. Ce constat affligeant avait conduit la marque au lancement du #Speakbeautiful sur Twitter. La campagne avait pour but d’encourager les tweets positifs à l’égard des femmes. Une équipe de community manager ont été chargé d’analyser les tweets portant des termes dénigrants et de répondre de manière personnalisée à ces internautes. Une stratégie social média qui repose sur le choix des mots inversant la tendance pour une sphère digitale plus positive. Profitant de la cérémonie des Oscars générant de nombreux tweets, Dove avait diffusé un spot de sensibilisation.

La campagne #OneBeautifulThought

Dove est convaincu que renoncer au dénigrement passe par l’acceptation de soi. La marque en a fait son cheval de bataille dans la campagne #OneBeautifulThought. La marque a demandé à plusieurs femmes de noter dans un journal toutes les pensées négatives qu’elles ont au quotidien : « grosse », « une tête de souris », « un air malade », « cuisses flasques »… Cette phase a été remplie aisément par les participantes qui ont livré sans retenu leurs autocritiques piquantes. Dans un second temps, elles ont été invitées individuellement dans un café par un membre de l’équipe Dove. A la table voisine, elles pouvaient percevoir une conversation choquante. Deux femmes discutaient, une d’entre elle s’acharnait sur l’autre en utilisant les mêmes termes notés sur les carnets. Ces deux actrices complices de la marque révèlent aux yeux des participantes la violence des mots qu’elles s’infligent à elles-mêmes. La vidéo fût relayée sur les réseaux sociaux rappelant à toutes de s’aimer.

Le body-shaming est un travers symptomatique de notre génération internet, un hobby pour frustrés cachés derrière leurs écrans.  Même si ce phénomène n’est pas près de disparaître, de tels dispositifs de marques permettent de renverser les codes du cosmétique. Dove nous rappelle que la beauté n’a pas une seule forme…

Crédit photos et vidéos :

ravishly.com

ladn.eu

youtube.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *